CCPAL_Luberon_TU01Couv

Le transfert de compétences un choix de service public

CCPAL_Luberon_TU01Couv

Je suis très heureux de vous présenter notre premier bulletin intercommunal Trait d’union. Il vous permettra de découvrir les projets et les réalisations de la communauté de communes Pays d’Apt Luberon (CCPAL).
En ces temps de restrictions budgétaires, il est très important de resserrer nos rangs. La mutualisation des services est le maître mot, car l’objectif est de faire des économies d’échelles et non l’inverse.
Lors du mandat précédent, la CCPAL a subi une mutation sans précédent, passant de quatre employés en 2008 à plus de cent quatre-vingt aujourd’hui ! Cette mutation est née d’un transfert de plusieurs compétences qu’il nous semblait indispensable de rendre intercommunales : le conservatoire de musique, les offices de tourisme, l’eau et l’assainissement, la petite enfance.

Le transfert de compétences est un choix politique de service public

Tous les employés de ces structures ont été transférés avec les financements qui leur étaient consacrés par les communes. En contrepartie, nous assumons la responsabilité de ces services et rétribuons les employés.
Au-delà de l’aspect administratif, le transfert de compétences est un choix politique de service public : la petite enfance est un exemple de notre détermination. La crèche est indispensable  pour que les femmes puissent exercer une activité professionnelle librement. Ce choix nous l’avons fait début 2012 et vous découvrirez dans ce premier numéro le fonctionnement de ce service.
Le développement économique du territoire est le cœur de métier de l’intercommunalité. Nous vous présenterons le projet de parc d’activité des  Argiles, avec la création d’une pépinière d’entreprise dans un prochain numéro.
Le travail ne manque pas et les restructurations seront parfois longues. Pour les dossiers voirie, jeunesse, tourisme… je vous donne rendez-vous dans les prochains Trait d’union.

Gilles Ripert
Président