La candidature d’Avignon French Tech Culture.

Dans le cadre du programme national French Tech, Avignon, avec ses partenaires Arles, Carpentras, Nîmes s’est structurée autour de la thématique numérique et culture et a déposé sa candidature au label French Tech le 27 décembre dernier.
Nom de code : Avignon French Tech Culture.
Une candidature au positionnement plus tactique avec une approche thématique et non généraliste comme la plupart des candidatures où la clé du succès a été la mobilisation de toutes les entreprises, de tous les organismes de formation, et de toutes les collectivités.
Sous la présidence de Paul Hermelin, PDG de Cap Gemini, l’association de préfiguration compte pour autres initiateurs Olivier Py, le directeur du Festival d’Avignon et Emmanuel Ethis, le président de l’université d’Avignon.
Paul Hermelin : « Comme vous l’aurez compris nous n’avons pas seulement obtenu le label généraliste French Tech mais nous avons forgé une identité territoriale à la démarche ministérielle. Ainsi nous devenons la capitale du numérique culturel de notre pays et nous l’espérons demain en Europe. Vous savez que pour nous tous le mot Culture doit s’entendre au pluriel (patrimoine, tourisme, œnologie, etc) ».
Initiée par des personnalités privées, la candidature a drainé autour d’elles les communautés d’agglomération du Grand Avignon, de Ventoux – Comtat Venaissin, les communautés de communes Pays d’Apt Luberon, Portes du Luberon, des Pays des Sorgues Monts de Vaucluse, des Sorgues du Comtat, mais aussi le conseil départemental du Vaucluse, la région PACA, les Villes d’Avignon et d’Arles et les CCI de Vaucluse, du Gard, et du Pays d’Arles.

Un projet atypique qui s’articule autour du développement d’applications numériques liées aux événements culturels avec une gouvernance et une méthodologie inédites.
De toutes les candidatures régionales au label French, celle de la French Tech Culture Avignon est sans conteste la plus atypique. La candidature d’Avignon repose notamment sur l’idée que le numérique est une passerelle entre le spectacle vivant et les publics dits éloignés de la culture. La culture empreinte indélébile de ce territoire avignonnais où les festivals ont su y trouver une terre fertile.
Rappelons que notre territoire possède un potentiel important et une grande richesse par la présence forte des artistes et acteurs culturels. Ils contribuent par leur présence et leurs actions à la qualité de vie et l’attractivité du territoire. Ces dernières années, le secteur des arts et du spectacle a connu une évolution significative (3e secteur en nombre d’établissements de l’économie sociale et solidaire sur le bassin d’emploi et 4e en termes d’emplois). Forte progression depuis 3 ans : +20% sur le bassin d’emploi contre + 6,3% en Vaucluse.

Eu égard à ce positionnement culturel, et l’axe formation tourné vers le numérique, la Communauté de Commune Pays d’Apt Luberon a apporté son soutien à la candidature d’Avignon dès le mois de novembre 2014, en partenariat notamment avec la cité scolaire d’Apt, l’ANPEP et l’Office du tourisme intercommunal. Cela permet également de contribuer à une dynamique de marketing territorial en communiquant autour de la marque « French Tech Culture ».

Le rôle de la CCPAL

Le Pays d’Apt Luberon est intégré au territoire de cet écosystème et la CCPAL a signé une convention de coopération avec l’association Culture Tech. Cette association n’implique pas de financement de la CCPAL mais plutôt un appui pour le territoire en matière de numérique. L’objectif pour la CCPAL est désormais de contribuer à l’association French Tech Culture en suscitant partout une mobilisation collective de tous les acteurs, privés et publics, en faveur de la croissance des startups de notre territoire élargi.
La CCPAL s’implique dans la mise en réseau des acteurs du territoire et des projets de territoire autour de l’enjeu numérique, et s’engage à relayer auprès de ses partenaires locaux l’ensemble des actions afin de construire ensemble des opportunités et une émulation au sein de l’écosystème numérique.
C’est dans ce cadre que prochainement, sera organisé un évènement en présence d’acteurs économiques, des filières culture et patrimoines, d’acteurs de la formation, d’acteurs du numérique, d’acteurs du tourisme, d’institutionnels, de financeurs afin de favoriser la complémentarité des projets.